http://humeursdeparis.com/app/uploads/2015/02/IMG_9976-2-e1423656535681.jpg

© Josée Noiseux

Buvette: Pour un goût de Paris à New York

J’ai découvert ce mignon petit bistrot lors d’un récent séjour à New York, alors que je marchais dans le West Village sans véritable but précis. Avec un nom comme Buvette, pas surprenant que je m’y sois arrêtée. 

Dès l’instant où j’ai poussé la porte de ce lieu j’ai su que j’allais adorer l’endroit.  En fait il s’agit davantage d’un bar à vin que d’un bistrot, à l’image de ceux qu’on trouve à Paris et qui gagnent en popularité. Un endroit à l’atmosphère conviviale où il fait bon boire et manger. Tout à cette adresse est archi parisien : le lieu que la chef aime appeler la gastrothèque, sa taille minuscule plus près des standards parisiens qu’américains, sa cuisine composée de délicieux classiques français, ses choix vinicoles tous français ou italiens qu’on peut boire au verre à toute heure du jour et du soir sans oublier la musique et la déco soignée. Si je m’étais fermée les yeux et si ce n’était du fait qu’on parlait très bien anglais, je me serais cru en plein cœur de Pigalle.

© Josée Noiseux

© Josée Noiseux

 

Il était environ 15:00  et déjà l’endroit était  bondé. Heureusement on m’a trouvé une place au long comptoir de marbre blanc parmi les jolis pots de confiture et moutarde maison, la vaisselle blanche et les hautes étagères chargées d’une belle sélection de vins (Gigondas, Telegraphe, Bandol, Saint Joseph, Morgon etc.) classés par région .  À mon avis la meilleure pour tout voir et discuter avec la brigade en action.

© Josée Noiseux

© Josée Noiseux

© Josée Noiseux

© Josée Noiseux

 

J’ai débuté avec les choux de Bruxelles, noix de Grenoble et pecorino et je n’ai pu résister à la mousse de foie de canard au pineau des Charentes ni au croque forestier, un généreux croque monsieur aux champignons et gruyère. Tout était savoureux et généreux. Un délice.

© Josée Noiseux

© Josée Noiseux

 

 

© Josée Noiseux

© Josée Noiseux

 

En soirée, on propose des plats dans le même registre  traditionnel et copieux : coq au vin, cassoulet, steak tartare.  Plus Français que ça tu meurs!

Vous vous imaginez un peu la tête que j’ai faite lorsque la serveuse m’a révélé que la chef n’avait de Français que sa passion pour la gastronomie française et sa culture. En fait Jody Williams est Américaine. Elle a grandi en Californie où elle a fait ses classes auprès de grands chefs français avant de s’installer à New York. Lorsqu’on lui demande ce qui a motivé ce choix, elle répond simplement : « j’étais obsédée par l’idée de faire une tarte tatin!» Un pari qu’elle a relevé avec brio et qu’elle vient récemment de répéter en ouvrant sa deuxième Buvette… dans le Marais, à Paris, un estaminet qui a déjà la cote auprès des Parisiens.

© Josée Noiseux

© Josée Noiseux

Lorsque vous irez, prenez le temps de consulter la liste des vins «Le Petit Almanach illustré des vins» un petit bijou au design graphique original présenté avec un bonne dose d’humour. Et gardez-vous une petite place pour le dessert, il paraît que la mousse au chocolat à la crème fouettée et la tarte tatin sont à damner.

 

© Josée Noiseux

© Josée Noiseux

 

© Josée Noiseux

© Josée Noiseux

 

 

© Josée Noiseux

© Josée Noiseux

Pour les passionnés de cuisine, je vous recommande son livre Buvette : The Pleasure of Good Food préfacé par Mario Batali  Il est magnifique et il donne envie de tout tester et de tout manger.

Buvette, 42 Grove Street, West Village, New York
Ouvert tous les jours de 8H00 à 02H00, sans réservation
+1 212-255-3590

Pour d’autres idées et découvertes suivez Humeurs de Paris sur Facebook.
Et pour savourer  toutes mes humeurs, suivez moi sur Instagram et Twitter .